Dans la nuit du 2 au 3 mars 2017 des tags ont été réalisés. Les tagueurs(ses) ont été vus(es), une plainte est déposée auprès de la gendarmerie. Une enquête va être effectuée pour retrouver les coupables.

Les tags, les graffitis et autres inscriptions non autorisés sur un mur, sont considérés comme des actes de vandalisme

Le vandalisme est un délit qui consiste à détruire, dégrader, détériorer volontairement le bien d'autrui. La peine maximale pour avoir fait un tag ou un graffiti est de :

3750 € d'amende, et un travail d'intérêt général. Ce travail peut consister en la réparation des dégâts causés sur un équipement public.

Un nettoyage des tags sera entrepris prochainement, aussi, une plainte sera déposée systématiquement auprès de la gendarmerie à chaque nouveau tag.

Nous comptons sur votre civisme.

20170303tagIMG 013420170303tagIMG 013520170303tagIMG 013620170303tagIMG 0139

Copyright 2016 - Tous droits réservés